Inicio Cultura Comment répondre aux attentats ? S'engager pour la défense des valeurs républicaines...

Comment répondre aux attentats ? S'engager pour la défense des valeurs républicaines et la cohésion de la Nation

0

Paris le 23 novembre 2015.
La France a subi en janvier et en novembre 2015 deux séries d’attentats abjectes sur son territoire. Ce ne sont malheureusement pas les premiers qui touchent notre pays et il serait naïf de croire qu´ils pourraient être les derniers.
Suite à ces événements, la nation se relève et la communauté internationale a solidairement apporté son soutien aux victimes et à notre pays. Des forces de l’ordre applaudies spontanément dans la rue à la Marseillaise jouée dans tous les stades à l’étranger, en passant par des monuments éclairés de Bleu-Blanc-Rouge à travers le monde, au lendemain du 13 novembre 2015, le monde s’unifie face à une menace commune.
Par ces attaques, ce sont les valeurs de la République et le socle de notre unité nationale qui sont visés par des individus qui prétendent parler au nom d’une religion qu’ils ne connaissent pas. Leur objectif est de nous diviser, de nous confronter et nous forcer à renoncer aux valeurs qui font la force de notre Nation : Liberté, Egalité, Fraternité.
Depuis de nombreuses années, l’ANAJ-IHEDN et l’ensemble de la communauté IHEDN travaillent sur les problématiques de Défense, de Sécurité, de Citoyenneté et de Cohésion nationale. A travers nos activités, nous avons pour objectif, humblement, de participer à cet Esprit de Défense au bénéfice de nos citoyens.
Il est aujourd’hui nécessaire que chaque citoyen, et en premier lieu vous qui faites partie de cette communauté Défense, s’engage activement pour la défense de nos valeurs et l’unité de notre Nation, pour faire que ces moments de cohésion nationale et de solidarité post-attentats ne soient pas éphémères mais durables.
Nous ne pourrons mieux répondre qu’en partant d’une énergie créatrice. L’œuvre d’une communauté nationale à laquelle nous contribuons dans un effort qui engage la volonté.
Face à ces attaques, le meilleure réponse à donner est de nous engager en démontrant la résilience de notre pays face à de telles attaques.
De son côté, en plus de ses activités quotidienne, l’ANAJ-IHEDN va prochainement lancer un groupe de réflexion et d’étude sur les conséquences des attentats de 2015 où chaque membre aura sa place. Afin de ne pas réagir «à chaud» et de prendre du recul sur ces événements, les conclusions seront rendues dans quelques mois sous forme d’une publication ou d’un événement.
Nous vous proposons ci-dessous une liste, non exhaustive, de 10 institutions ou associations qui peuvent vous permettre de vous engager concrètement au service de la cohésion nationale.
Comme le disait Georges-Jacques Danton : «Une nation se sauve, elle ne se venge pas.»
François Mattens,
Président de l’ANAJ-IHEDN
62e Séminaire-Jeunes de l’IHEDN – Marly-le-Roi 2009.
Devenir reserviste militaire
Les réserves militaires sont composées de citoyens volontaires, issus du monde civil ou militaire, qui souscrivent un Engagement à Servir dans la Réserve (ESR). A la charnière de la société civile et des armées, ils matérialisent par leur engagement la participation effective des citoyens à la défense du pays.
Devenir reserviste de la Police nationale
Cette ouverture de la réserve vise à renforcer le lien entre la police et la population en permettant à des citoyens de s’impliquer et d’agir au quotidien pour la sécurité. Un dispositif qui doit, à terme, changer l’image et les représentations sur la police.
Devenir réserviste de la Gendarmerie nationale
Composée de 26 000 hommes et femmes, la réserve opérationnelle de la gendarmerie renforce les unités d’active et les structures de commandement. Les réservistes contribuent à la sûreté publique (garantir la protection des personnes et des biens, renseigner, alerter et porter secours) et à la bonne exécution des lois.
Devenir Sapeur-Pompier Volontaire
En France, quelque 192 300 hommes et femmes vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier ou de leurs études. Chaque jour, ils démontrent que solidarité et altruisme ne sont pas de vains mots. Sapeur-pompier, pourquoi pas vous?
Devenir bénévole de la Protection civile
L’engagement bénévole aujourd’hui demande des compétences de plus en plus spécifiques et permet de développer une véritable expertise. Les formations de secourisme ont été réorganisées, prenant une dimension encore plus professionnelle.
Devenir réserviste sanitaire
EPRUS – Devenir réserviste sanitaire est une démarche volontaire et un acte citoyen. C’est accepter, en accord avec son employeur, d’être formé à l’urgence sanitaire et de devenir potentiellement mobilisable en cas de catastrophe sanitaire.
Devenir réserviste citoyen de l’Éducation nationale
La Réserve citoyenne de l’Éducation nationale offre à tous les citoyens la possibilité de s‘engager bénévolement pour transmettre et faire vivre les valeurs de la République à l’École, aux côtés des enseignants, ou dans le cadre d’activités périscolaires. Elle est une opportunité pour l’École de bénéficier de l’engagement des acteurs de la société civile.
S’engager en mission de Service Civique
Le Service Civique, c’est la possibilité de vivre de nouvelles expériences et vous ouvrir à d’autres horizons en effectuant une mission au service de la collectivité. En accomplissant une mission de Service Civique, vous aurez la possibilité de recevoir et de transmettre le sens des valeurs républicaines et de contribuer au renforcement du lien social.
Soutenir les victimes du terrorisme
La vocation de l’AfVT.org est d’agir au plus près des victimes du terrorisme pour accompagner le travail de guérison, de reconnaissance, de vérité, de deuil et de mémoire dans la dignité et le respect des droits de l’Homme tout en soutenant la lutte contre la banalisation de la violence et la barbarie.
Soutenir nos soldats blessés
« Ceux qui nous défendent ont parfois besoin de nous ! ». L’une des actions les plus connues de Solidarité-Défense est la traditionnelle confection du colis de Noël destiné aux militaires en OPEX ainsi que les visites dans les hopitaux pour nos militaires blessés.
Association Nationale des Auditeurs Jeunes de l’IHEDN. 1 Place Joffre – Case. 41. 75700 PARIS SP 07.
Photo: La Tour Eiffel, novembre 2015.

SIN COMENTARIOS

DEJA UNA RESPUESTA

Por favor ingrese su comentario!
Por favor ingrese su nombre aquí

Salir de la versión móvil